Affichage des articles dont le libellé est Mina Bender. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Mina Bender. Afficher tous les articles

03 août, 2014

Photo de Mina Bender avec sa maman : Gita née Goldstein en 1930

Cher Michelle,

J'espérais que vous me donner une réponse rapide à mon email avec le
belle photo et une carte.
Avez-vous montrer à Mina? Était-elle excitée? Quelle a été sa réaction?
Après tant d'années, je pense que Mina serait très excité par cette
image historique et une carte.

S'il vous plaît aviser sa réaction. Aussi pouvez-vous s'il vous plaît envoyez-moi les adresses e-mail
de tous les enfants de Mina
que je tiens à les contacter directement.

Cordialement

Braham Zilberman
Cher Michelle,

J'espère que vous êtes tous les deux et Mina bien.

Je passais par les affaires de mon défunt mère récemment et j'ai trouvé une poche
qui avait appartenu à
ma grand-mère Pawa Sourate Bender qui était bien sûr Joseph Bender de plus
sœur.

Regarde ce que j'ai trouvé. C'est une Postal Carte envoyée par Joseph à sa sœur dans
Lowicz Pologne en lui disant que
il vient d'avoir un bébé. Il est daté du 28 Octobre 1930. On ne dit pas
le nom de l'enfant mais de
Bien sûr, nous savons que c'est Mina avec sa mère Gita (née Goldstein).

Joseph est évidemment très fiers d'annoncer ce grand événement à sa sœur.
Il doit également signifié
beaucoup à Pawa sourate qui l'a pris avec elle de Lowicz à Melbourne, en Australie
et gardé avec elle
jusqu'à ce qu'elle décède le 24 Février 1994.

S'il vous plaît montrer à Mina et me dire sa réaction.

Cordialement

Braham Zilberman 

02 janvier, 2013

Des nouvelles de la famille BENDER en Australie



Bonjour Michelle,
Mon nom est Braham Zilberman et je viens de lire votre blog sur la famille Bender.
Je fais aussi partie de la famille Bender. Ma mère est Dora Bender Bender et Mina est ma tante et ils sont à la fois vivant et bien vivant ici ... à Melbourne en Australie. Ma grand-mère était Pawa Sourate Bender, qui était la sœur de Yosef Bender et la fille de Icek et
Zlata Brucha Bender de Lowicz Pologne. Votre blog est incroyable et vous avez évidemment fait beaucoup de recherches sur la famille Bender et Goldstein.
Soit dit en passant, Max (Majer) Bender a survécu à la guerre étant à Auschwitz et Buchenwald et a vécu une vie longue et distinguée à Berlin-Ouest. Il a récemment décédée le 30 Septembre 2011.
Il était âgé de 94 ans. Je joins des photos de sa tombe pour vous. S'il vous plaît noter la date de naissance sur la pierre tombale dit 15 Mars 1922, mais cette affirmation est inexacte. Il est né le
23 Février 1917.
Il serait étonnant si Mina Bender de Paris pourrait être en contact avec Mina et Dora, ses cousins ​​germains de l'Australie.
Au plaisir d'avoir de vos nouvelles bientôt.
Braham Zilberman

 

11 septembre, 2009

Mes cousins BENDER, enfants de la soeur de mon père: Gita Goldstein, pris à L'UGIF SECRETAN





Mina est la seule survivante des quatre enfants BENDER, tous nés à Paris, qui étaient au centre UGIF-Secrétan . Jacques est né le 28 Juillet, 1932; Dora le 29 Juillet, 1935, et Jean, le 22 Mars, 1940. tous les trois ont été déportés CONVOI N° 77/ convoy 77., le 31 juillet 1944..
Leur père,Icek Haim Bender juif polonais avait été arrêté en 1941, il est resté jusqu'en 1942, au camp de Pithiviers d'où il est parti a été gazé à Auschwitz, à son arrivée
14/05/1941
Première rafle de Juifs effectuée par la Police parisienne : 3 700 Juifs polonais, tchèques et autrichiens sont convoqués par un « billet vert » pour « examen de situation », arrêtés par la police parisienne et internés à Pithiviers et Beaune-la Rolande, des camps de transit dans le Loiret.

Je vois ma cousine Mina de temps en temps, et je l'ai au téléphone régulièrement
Elle est âgée de 79 ans




FRENCH CHILDREN OF THE HOLOCAUST FRANÇAISE DES ENFANTS DE LA SHOAH
A memorial Un mémorial
Serge Klarsfeld Serge Klarsfeld

Page Précédente Back Retour Page 1617 Page 1617

26 octobre, 2008

Histoire de ma cousine MINA BENDER pendant la SHOAH



Jacques et Mina BENDER

Dans le livre de Serge KLARSFELD "Le Mémorial des enfants juifs déportés de France" Tome 4
LA SHOAH EN FRANCE
Cliquez sur les photos pour les agrandir

Feuille de déportation de Josek Haïm BENDER


Histoire de ma cousine MINA BENDER pendant la SHOAH
Mina est née le 28/06/1930 à Paris 12è
Elle est la fille de Gita (dite Ida) née GOLDSTEIN , sour de mon père Isaac GOLDSTEIN


Son père JOSEK HAIM BENDER de nationalité polonaise a été arrêté LE 14/5/1941
Et interné le 24/06/1941 à PITHIVIERS
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Chaïm BENDER né(e) le 30/01/1901 à LOWIC, déporté(e) par le convoi n° 04 au départ de Pithiviers le 25/06/1942.
De profession Repasseur.
Habitait au 10, rue des Deux Ponts dans le 4ème arrondissement à PARIS. (France)
Né le 30/01/1901 à Lowicz (Pologne)
Convoi du : 25/06/1942
Au départ de : Pithiviers (45)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 30/06/1942
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 218 du 20/09/2007
Référence n° : D-42985

MINA BENDER a été portée disparue pendant 40 ans
A porté l’étoile jaune
Pas de scolarité pendant la guerre
So père et ses 3 frères et sœurs ont été gazés à AUSCHWITZ

Jacques BENDER Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Jacques BENDER né(e) le 28/07/1932 à PARIS4è ,déporté(e) par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944: il avait 12 ans
Dora BENDER né(e) le 29/07/1936 à PARIS14è Déporté(e) à Auschwitz par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944: elle avait 8 ans
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Dora BENDER né(e) le 29/07/1936 à PARIS, Jean BENDER né(e) le 22/03/1940 à PARIS.14èEst inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Jean BENDER né(e) le 22/03/1940 à PARIS, déporté(e) par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944.: il avait4 ans

MINA BENDER a été maltraitée par la gestapo

Les 4 enfants ont été placés dans les centres de l’UGIF entre 1942 ET 1944
Au centre LAMARCK puis évacués lors du bombardement de nuit vers le CENTRE SECRETAN
Les enfants étaient évacués par petits groupes dans les fermes à la campagne.
Les plus grands sont partis en premier
MINA BENDER est partie 2 semaines avant la rafle de juillet 44dans une ferme à Montereau, en Seine et Marne
Ses 3 frères et sœurs devaient la rejoindre et ne pas dire qu’ils la connaissaient ni qu’ils étaient juifs
MINA est tombée malade et a été évacuée vers le sanatorium de Feneyrols les Bains
Au centre LAMARCQ MINA BENDER a eu à s’occuper des internés de l’Île de Ré
Elle a soigné MAITRE THEODORE VALENSI

26 août, 2008

LA FAMILLE BENDER

-->
LA FAMILLE BENDER
Cliquez sur l'image versez voir photos d'Autres et les agrandir
FAMILLE BENDER

Gitla Bender, sœur de Mon Père Isaac Goldstein S'est mariée AVEC Josek Haïm Bender
Ont eu ILS de la piste 4 Enfants
Josek Haïm Est Mort à Auschwitz, Ainsi Que 3 des 4 Enfants
Mina Bender, ma cousine serait Peut-être la Seule rescapée de la famille Bender (Gitla étant une Goldstein)
J'ai des Recherches
Je n'ai pas  Trouvé de traces du père de Josek Haïm: Icek Bender
Ils habitaient à Lodz, Seul le père intérêt né à Lowicz
J’ai retrouvé la trace d'un oncle à Auschwitz:
Travailleurs forces à Auschwitz
Nom: Bender, Mojer
Né: 15/02/1917 Lodz
Dernière résidence : Lodz
Profession: Tailleur
Père: Bender, Icek
Mère: Sojdel, Zlata
Épouse: Mandel, Laja
Arrêté: 06/06/1942
Arrivé à Auschwitz: 31/03/1943
Form-Reel: 2124-4
J’ai retrouvé d'Autres Membres de la famille Dans Le ghetto de Lodz:
L'Épouse d'Icek, faite la mère de Josek, la grand-mère de Mina: Zlata Brucha Zajdel
Nom de famille: BENDER
Prénom: ZLATA
Date de Naissance 20/12/1875
Résidence: Lodz, Pologne
Pendant la guerre: LODZ, GHETTO
Rue du ghetto: FRANZ STRASSE
Adresse Dans Le ghetto: 87 APPARTEMENT 2
TR Transport 25
Liste ghetto de Lodz Détenus
Langue: Allemand
Je sais qu'à cette époque, ILS étaient Déportés vers le camp d'extermination de Chelmno, d’où il eu n'y a Que 2 rescapés

Une fille de Zlata, JE suppose:
Nom: BENDER, Golda
Née le 06/10/1913
Résidence Lodz, Pologne
Adresse Dans Le ghetto: Franz Strasse 87 Appartement 2
TR Transport 25: 25/02/1942 / Ausg
Handelsgehil: C'EST métier le, JE n'ai Pas sur Traduire
Un Été déporté AVEC SA mère Je suppose Chelmno

Une Épouse d'oncle de l'ONU:
Nom: BENDER, Brana
Née en 1908
Résidence Lodz, Pologne: 25 Pomorska
Adresses Dans Le ghetto:
Siegfried Strasse 87 Franz Appartement 2 22/12/1941
Siegfried Strasse 73 8 plat
Gasse Muhl 67 29/07/1942
Femme au foyer
Elle une déménagée médical Court Fois Dans Le ghetto
Tu vas être expulsée Pas Été
Sa fille:
BENDER, enfant Dora:
Née 15/12/1937
Adresse à Lodz, Pomorska 25
Dans Le ghetto: déménagements médical Court AVEC SA mère
Siegfried Strasse 73 8 plat
Franz Strasse 87 22/12/1941
Muhl Gasse 67 5 plats
Transports 31/07/1942
Je Ne Sais Pas Où vers la cousine de Mina un déporté Été, la voiture d'un cette époque, il n'y en avait plus verser Chelmno, et en plus, tu vas être sur le n ° Pas de transport du
Une sœur de Mina, morte à Auschwitz, le 08.05.1944, à l'âge de 8 ans, s'appelait Dora Bender!

Il y a BEAUCOUP d'articles sur le blog au SUJET de la famille Bender
Aller dans Le module de Recherches et taper le nom

Il y a le nom du père dans le cimetière de Lodz
Icek Bender Bender / / Icek
 C'est le Seul dans le cimetière et je-ne l'ai retrouvé ni Pas Dans Le ghetto de Lodz à Auschwitz ni

07 août, 2008

MOJER BENDER

J'ai retrouvé la trace d'un oncle de ma cousine Mina Bender
Il s'agit d'un frère de son père
Son père Josek Haïm Bender est mort à Auschwitz
Je pense que son frère est sorti vivant du camp
J'ai fait une demande à Bad Arolsen

Mojer Bender né le 12/02/1917 à Lodz
Tailleur
Marié à Laja Mandel
Arrêté le 06 /0 6/1942 surement à Lodz
Arrivé à Auschwitz le 31/03/1943

J'ai retrouvé sa trace en Australie et un de ses fils en Allemagne

25 juillet, 2008

Retouvailles familiales

Hier, j'ai reçu ce message:

Bonjour je suis la fille d'Anna Goldstein donc ta cousine
Ton blog m'a très émue et les souvenirs sont revenus à la surface de voir mes grands parents et ma maman Nenette moi aussi j'ai des photos de cette époque n°de tel 04.........ou mon email j........ je souhaite de tout cœur que l'on se parle c'est le moment de faire connaissance je t'embrasse
Sylvie
J'ai répondu, puis nous avons eu une longue conversation téléphonique
J'ai aussi fait suivre son message à la famille
Son frère m'a répondu:

BONJOUR CHÉRE COUSINE
C'EST MA SŒUR SYLVIE
JE L'AI INFORMÉE
TA DÉMARCHE EST FORMIDABLE
BRAVO
FRANCIS
MAINTENANT ÉCRIS MOI : ........@......
Puis Sylvie:
Coucou ma cousine (cela me fait tout drôle d'avoir une cousine)
Hier j'ai appelé MINA on est resté un bon moment au tel cela
m'a toute remuée.
Je n'ai pas osé appeler notre oncle Joseph mais
cela va venir .
Il faut que je me remette un peu de mes émotions.
Merci pour les photos comme cela je peux mettre un visage sur les noms
Au fait j'ai eu email de Roxane je lui ai répondu, elle m'a également
donné son tel .
J'ai envoyé un email à Alain Goldstein
Comment te remercier pour tout?
Tu ne te rends pas compte de la joie que j'éprouve
Je t'aime je t'embrasse
TA COUSINE Sylvie



05 juillet, 2008

Photo d'enfants pendant la Shoah, le 17 aout 1942



Cliquez sur les photos pour les agrandir


En 1942, des enfants juifs portant l'étoile (pour les plus de 6 ans)  se font photographiés dans l'école de filles près de la rue de deux-ponts (4è):
Ils seront déportés et gazés à Auschwitz

Sur le verso de cette photo, une de mes tantes a écrit ce mot
Parmi les enfants qui ont signé, il y a les frères et sœur de Dora Bender
Dora Bender est morte à Auschwitz, à l'âge de 8 ans, ainsi que ses 2 frères Jean âgé de 4 ans et Jacques de 12 ans
Leur père : Josek Haïm Bender avait été déporté en 1942 et gazé aussi à son arrivée à Auschwitz



Dora Bender, pendant ses vacances, j'ai pris cette photo sur la grande, en 1942, elle avait 6 ans
Dora Bender était ma cousine, elle est morte à 8 ans, le 5 aout 1944
Arrivée par le dernier convoi: N° 77 parti de Drancy le 31 juillet 1944
Parmi le fratrie, seule Mina Bender, l'ainée a survécu, avec sa mère: Gita(Ida) née Goldstein, sœur de mon père Isaac Goldstein

02 juin, 2008

Photos de ma tante Gita Bender et ses enfants

Photos de ma tante Gita Bender et ses enfants

Cliquez sur l'image pour l'agrandir


Mina est la seule rescapée des quatre enfants Bender recueillis par l'UGIF (centre Lamarcq-Secrétan) et tous nés à Paris:
Jacques était né le 28 juillet 1932
Dora, le 29 juillet 1935
Jean le 22 mars 1940
Tous trois ont été déportés par le convoi n° 77 du 31 juillet 1944
Gita Bender (née Goldstein) est la sœur de mon père
Son mari est mort aussi à Auschwitz en 1943, il a été déporté par le convoi N° 4 de Pithiviers

22 mai, 2008

J'ai retrouvé ma cousine Mina Bender


Mina est à gauche
J'ai retrouvé ma cousine Mina Bender
Voir ICI

Mina BENDER est la fille ainée de ma tant Gitla GOLDSTEIN, sœur de mon père Isaac GOLDSTEIN
Son père:
Josek Haïm, BENDER a été déporté et a été gazé en 1943
Ses 3 frères et sœurs , âgés de 4 à 12 ans,ont été gazés le 5 aout 1944, en compagnie de leurs 2 cousins, de la mère de ces cousins et d'une tante, sœur de mon père: Tauba (Thérèse) Goldstein
Ils étaient 7 , ce jour là, à avoir été gazés ensemble
Voici leurs noms:
Sossia (Sonia) GOLDSTEIN née SMILIANSKY(épouse de mon oncle Wolf et mère des enfants Goldstein)
Tauba (Thérèse) GOLDSTEIN (24 ans)(sœur de mon père)
Bernard GOLDSTEIN (14 ans)
Daniel GOLDSTEIN (5 ans)
Jacques BENDER (12 ans)
Dora BENDER (8 ans)
Jean BENDER ( 4ans)
Mon oncle, Wolf, le père de ses cousins, et frère de mon père est le seul survivant, il n'a pas été gazé, il a été sélectionné pour le travail.
J'ai demandé un extrait d'acte de naissance de Mina à la mairie de sa naissance, puis, avec son nom, j'ai cherché (merci FRANCE TELECOM), et trouvé
Lorsque je l'ai appelée, j'étais en larmes, je n'arrivais pas à reprendre mon souffle
.
Comme beaucoup de familles de déportés, elle espérait qu'un de ses frères ou sœur serait revenu de l'enfer.
NON, les nazis n'ont pas épargné les enfants, ils les ont gazés à leur arrivée.
Un de mes oncles, déporté en 1943: Elieser GOLDSTEIN était obligé d'accompagner au violon les déportés lorsqu'ils entraient dans la chambre à gaz.Il est revenu de l'enfer et a raconté avoir vu sa famille entrer dans la chambre à gaz.
Ce jour là, il a joué avec une mitraillette dans le dos!
Je voudrais dire aux négationnistes, que, s'il n'y a pas les noms des personnes gazées, il y a eu des témoins!

07 mars, 2008

Ma tante Gitla BENDER

Ma tante Gitla Bender, (se faisait appeler Ida), la sœur de mon père, donc, née Goldstein le 1/5/1909 à Lodz (Pologne) était mariée avec Josek Chaïm Bender né le 17/30 janvier 1901 à Lodz(Pologne)
Ils ont eu 4 enfants
Mon oncle et 3 des enfants , dons mes cousins, sont morts en déportations.Mon père m'avait dit que 7 membres de ma famille étaient morts à Auschwitz.
Je fais les comptes macabres
Ma tante Tauba (sœur de mon père)
Ma tante Sonia (née Smiliansky) épouse de mon oncle Wolf (frère de mon père)
Et leurs 2 fils Bernard: 14 ans et Daniel: 5 ans
Mon oncle: Josek Chaïm Bender (époux de ma tante Gitla) (Ida)et 3 de leurs enfants:mes cousins
Dora, Jean et Jacques
Ils étaient avec le reste de la famille dans le convoi n°77
Monsieur Chaim BENDER né le 30/01/1901 à LOWICZ.
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Chaïm BENDER né(e) le 30/01/1901 à LOWICZ, déporté(e) par le convoi n° 04 au départ de Pithiviers le 25/06/1942.
De profession Repasseur.
Habitait au 10, rue des Deux Ponts dans le 4ème arrondissement à PARIS. (France)
BENDER
Josek Chaim
Information :
Né le 30/01/1901 à Lowicz (Pologne)
Convoi du : 25/06/1942
Au départ de : Pithiviers (45)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 30/06/1942
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 218 du 20/09/2007
Référence n° : D-42985
CONVOI N° 4 EN DATE DU 25 JUIN 1942
Ce convoi, qui est parti de Pithiviers, a été composé exclusivement d'hommes, de même que les deux premiers convois. On compte parmi les 999 hommes que les Allemands ont répertoriés par nationalités : 937 Polonais, 20 Allemands, 20 Tchèques, 8 indéterminés, 5 Russes, 5 Roumains, 1 Autrichien, 1 apatride.
L'âge de ces hommes varie entre 20 et 54 ans et, pour la très grande majorité d'entre eux (795), ils étaient âgés de 31 à 42 ans.
La liste est extrêmement difficile à déchiffrer. Les indications sont portées dans le sens longitudinal. Elles donnent le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance, la situation de famille, la nationalité, la profession et l'adresse des déportés.
D'après les adresses, on constate qu'il s'agit exclusivement de personnes domiciliées dans la région parisienne et, comme les déportés des deux précédents convois, de personnes habitant les mêmes arrondissements (3ème, 4ème, 10ème, 11ème, 12ème, 18ème, 19ème, 20ème) arrêtées dans les mêmes circonstances, au cours des opérations de mai et d'août 1941.
La liste est signée, le 22 juin 1942, par le commandant du camp de Pithiviers avec deux rectificatifs du 24 juin concernant le remplacement de cinq hommes.
Certains documents de la Gestapo concernent ce convoi : le XXVI-31 du 16 juin ; les XXVb-38 des 17 et 18 juin ; le XXVb-40 du 25 juin est un télex du kommando de la Sipo-SD (police nazie) d'Orléans, adressé à la section anti-juive (IV J) de la Gestapo à Paris, annonçant l'envoi au IV J de la liste des 1000 hommes juifs.
Le XXVI-35 du 19 juin donne l'horaire du train : Pithiviers 6.15,Troyes 11.35, St-Dizier 15.14,Revigny 16.29
Effectivement le télex réglementaire adressé le 25 juin à Eichmann à Berlin, à l'Inspection des camps à Oranienburg et au commandant d'Auschwitz, indique que le convoi est bien parti de Pithiviers à 6h.15 comme prévu une semaine plus tôt. Ce télex précise qu'il s'agit de 1000 Juifs et que le chef du convoi (Transport-führer) jusqu'à Neuburg (la frontière) est le lieutenant Kleinschmidt.
À leur arrivée à Auschwitz, le 27 juin, les 1000 déportés ont reçu les matricules 41773 à 42772. Le 15 août, soit 7 semaines plus tard 557 étaient encore en vie ; la mortalité avait atteint 45% au lieu de 80% pour le convoi précédent.
Cette différence considérable s'explique par l'âge moyen, plus jeune d'environ 5 ans dans ce convoi que dans les deux précédents, et surtout sans doute par l'origine polonaise de plus des 9/10 des déportés, mieux aptes à résister aux effroyables conditions d'existence qui régnaient dans le camp d'Auschwitz, situé en Pologne, que, par exemple, les 435 Juifs français du convoi n° 3 parti seulement 3 jours plus tôt.
À notre connaissance, sont rentrés, en 1945, 51 survivants.
_________________________________
Courrier par lequel Dannecker informe Eichmann à Berlin que les 3 convois prévus (23,25,28 juin) pourront partir et que 3000 Juifs sont prêts à être mis en marche :
Unter Hinweis auf meinen FS-Bericht vom 16.6.1942 bitte ich um Mittei1ung, ob trotz der darin aufgezeichnste n Schwierigkeiten von dort aus über das Reichsverkehrsministerium die Abste11ung der 3 Sonderzüge aus Le Bourget-Drancy, Pithiviers bezw. Beaune-1a-Ro1ande erfolgen kann. Die für diesen Abschub Vorgesehenen 3 000 Juden sind marschbereit.
(signé)
SS - Hauptsturmführer
Jacques BENDER Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Jacques BENDER né(e) le 28/07/1932 à PARIS4è ,déporté(e) par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944: il avait 12 ans
Dora BENDER né(e) le 29/07/1936 à PARIS14è Déporté(e) à Auschwitz par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944: elle avait 8 ans

Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Dora BENDER né(e) le 29/07/1936 à PARIS, Jean BENDER né(e) le 22/03/1940 à PARIS.14èEst inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Jean BENDER né(e) le 22/03/1940 à PARIS, déporté(e) par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944.: il avait4 ans


Les enfants ont été pris avec leurs cousins et leur tante Tauba Centre (UGIF)Secrétan dans le 19ème arrondissement à PARIS. (France)

J'en trouve 8
4 Bender (dont 1 Goldstein)
+4 Goldstein(dont 1 Smiliansky)
En tout:
1 cousine
4 cousins
1 tante
1 oncle et 1 tante par alliance

Dans le document de 1943, il est demandé des documents à ma tante au sujet de sa nationalité française, car son mari a été déporté parce qu'étranger.
Il y a des renseignements sur son mari, qui s'est engagé volontairement, incorporé le 22/1/40, régiment des étrangers, il a combattu, démobilisé à Châteauroux.
Mais..il est noté comme deserteur le 28/6/40.....



Cliquez sur les images pour les agrandir