Affichage des articles dont le libellé est Ida Menakovski. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Ida Menakovski. Afficher tous les articles

26 août, 2009

FAUT IL CROIRE CE QUE VOUS MONTRE LE CRIF?

Aujourd'hui, j'ai eu la mauvaise surprise de voir cette photo qui représente mes parents avec mes sœurs et frères qui étaient déjà nés en 1945.
Mon père est juif polonais et ma mère juive lituanienne,.
Par quel miracle cette photo prise sur mon blog est elle devenue une photo de roms?
Je n'ai rien contre les roms,mais j'aime la vérité
Je demande une rectification et des excuses du CRIF pour cette bavure!

C'est bien le CRIF qui a pris la photo sur mon blog, la preuve: ici: http://www.radio.cz/fr/article/119608

Revue de presse
Cérémonie du souvenir aux victimes roms de la Shoah à Hodonín
26/08/09

imprimer cet articleenvoyer à un ami

- - Thème: Shoah


En hommage aux Roms déportés il y a 66 ans, le 21 août 1943, dans les camps d’extermination d’Auschwitz et de Buchenwald, une cérémonie du souvenir a eu lieu de dimanche 23 août, à Hodonín près de Kunštát. C’est là que se trouvait pendant la Deuxième Guerre mondiale un camp d’internement pour Roms essentiellement de Moravie, puisque ceux de Bohême étaient internés dans un autre camp, à Lety près de Písek. Entre août 1942 et décembre 1943, environ 1 400 Roms étaient internés dans le camp de Hodonín-Kunštát. Plus de 200 d’entre eux sont décédés sur place des suites de maladies, d’épuisement et de mauvais traitements, les autres ont été déportés vers des camps d’extermination.
La cérémonie annuelle organisée par le Musée de la culture rom de Brno s’est déroulée cette année pour la première fois sur les mêmes lieux où se trouvait le camp et dont il subsiste aujourd’hui un baraquement d’origine et un petit cimetière où les Roms étaient enterrés dans des fosses communes. Un dixième seulement des Roms a survécu à l’holocauste. Près de 90% des Roms et des Sinti d’origine tchèque ont disparu pendant cette période.
Photo : D.R.
Source : Radio Prague


Piquée ici: http://michelle-goldstein.blogspot.com/2008/01/photos-de-la-famille.html

06 avril, 2008

MARIAGE GOLDSTEIN ET MENAKOVSKI

Le certificat de mariage de mes parents: Isaac Goldstein et Ida Menakovski
Nous apprend:
Ils se sont mariés le 19 octobre 1929 à la mairie du 4è arrondissement de Paris
Mon père: Isaac Goldstein, tailleur, né à Lodz (Pologne), ainsi qu'il en résulte d'un acte de notoriété (pas d'acte de naissance)
Né le 14 juillet 1907 (22ans)
Domicilié 10-12 rue des Deux-Ponts, fils de Samuel Goldstein, tailleur et de Jochwet Leibovicz, son épouse, sans profession
Ma mère: Ida Menakovski, monteuse en lampes, née à Paris XIIè, le 15 novembre 1910 (18 ans), donc mineure à l'époque.
Domiciliée 21 rue des Panoyaux.
Fille de Zelman Menakovski et Berthe (Beila) Schwartz, marchands
Domiciliés 21 rue des Panoyaux,Paris
Les témoins:Félix Leibowiez, restaurateur à Paris , 16 rue François Miron (peut-être un frère de ma grand-mère?)
Srul Smilianski, ferblantier, 10 rue des Deux-Ponts (il était le beau-père de mon oncle Wolf, il a été déporté à Auschwitz,il habitait le même immeuble)
Smiliansky (Srul), né en 1877 à Tcherkosk (Russie), décédé le 30 septembre 1942 à Auschwitz (Pologne).
Mon grand-père savait signer, pas ma grand-mère


Cliquez sur les images pour les agrandir




Nous apprenons que toute la famille Goldstein habitaient: 10/12 rue des Deux-Ponts, Paris 4è
Faire-part de mariage de mon père et de ma mère
Ainsi que de mon oncle Wolf avec Sonia Smiliansky gazée à Auschwitz le 5/8/1944
Et une nouvelle indication: Le prénom de ma grand-mère était Jochwet et non Héléna
Son nom de jeune fille était Leibowicz
Mes parents se sont mariés le 19 octobre 1929 à la mairie du 4è (Paris)
Un frère de mon père: Wolf s'est marié avec Sonia Smilansky le 27 juillet 1928

01 mars, 2008

Ma Maman Ida Menakovski ou Malakovsky? Née SCHWARTZ

"Cliquez sur les images pour les agrandir

Acte de naissance:
Acte de mariage de mes parents

Avis de mariages de ma maman et de son frère Maurice


Il s'agit d'une copie intégrale de l'acte de naissance de ma maman (Mairie du 12è, Paris)
Voici ce que j'y apprend, chronologiquement
Le 15 novembre 1910: Naissance d'Ida Menakovski: 76 rue de Picpus (Ma maman m'avait qu'elle était née à l'hôpital Rothschild) , je suppose que c'est l'adresse de la fondation ROTHSCHILD, car l'hôpital a été construit en 1912 ou ils ont reconstruit l'hôpital
Fille de Zelman Menakovski ,âgé de 27 ans, ébéniste, qui ne sait pas signer
Et de
Beila (dite Berthe) Schwartz, âgée de 24 ans, cartonnière
Domiciliés: 150 rue du Faubourg Saint Antoine
Je suppose aussi qu'on présentait l'enfant à la mairie
Car il est écrit: Le 17 novembre (soit 2 jours après sa naissance, le père a présenté et déclaré l'enfant)
J'y lis aussi:
Légitimé par le mariage de Zelman Menakovski et de Berthe Schwartz
Célébré le 27 août 1914 à la mairie du XIè
Ma mère avait presque 4 ans!
Mariage de ma mère:
Mairie du IVè , le 19 octobre 1929 (1 mois avant ses 19 ans)
Avec mon père: Isaac Goldstein
Décédée à Montmorency(Val d'Oise)(à l'hôpital, c'est moi qui rajoute), le 7 février 1987, à 76 ans

4 commentaires:

COHEN a dit…
Bonjour, Quelle coïncidence ! Figurez-vous qu'un des témoins mentionné sur l'acte de naissance de votre mère a également signé l'acte de naissance de mon beau-père né en 1907 à la même adresse. J'ai contacté la maison de retraite de la Fondation Rothschild qui occupe ceslocaux à ce jour ; la réponse a été assez dubitative ("je n'ai jamais eu connaissance de naissance d'enfants dans nos locaux" (sic)). La personne m'a quand même conseillé de faire une demande par écrit tout en me précisant que, bien entendu, de nombreux documents ont été détruits. Je vais donc faire cette demande dans les prochains jours ; je vous tiendrai au courant des résultats. A bientôt ! Françoise COHEN (77 - Seine-et-Marne)
MICHELLE GOLDSTEIN a dit…
Ces témoins travaillaient en 1907 et 1910 à la maternité de l'hôpital Rotschild. C'est bien l'adresse de la maternité de l'hôpital Rothschild
COHEN a dit…
Avez-vous déjà essayé d'obtenir d'autres infos ou d'éventuels documents liés à la naissance de votre mère en cet établissement (dossier médical) ? S'il s'agissait effectivement de la maternité de l'hôpital, la réponse qu'on m'a faite est d'autant plus surprenante ! Merci.
MICHELLE GOLDSTEIN a dit…
Je n'ai pas fait ce genre de recherches Ma mère m'a dit qu'elle est née à l'hôpital Rothschild Au 76 rue Picpus, il y avait la fondation Rothschild: Arrêté du 11 janvier 2001 portant approbation de la modification du siège social d'un établissement d'utilité publique Par arrêté du ministre de l'intérieur en date du 11 janvier 2001, est approuvée la modification apportée aux statuts (1) portant sur le transfert de siège de la fondation reconnue d'utilité publique dite « Fondation Rothschild » de Paris (12e), 76, rue de Picpus, à Paris (12e), 8, rue de Prague. L'hôpital a été construit juste avant la guerre 14/18

28 janvier, 2008

SOUVENIRS DE MES PARENTS

Mes parents m'ont montré, chacun, un objet qui m'ont particulièrement émue, car je ne m'y attendais pas:

Ma mère m'a montré son étoile jaune

Mon père m'a montré son violon

Et une autre histoire qui m'a fait mal:

Mon père avait une montre en or que lui avait légué son père

Un jour, elle est tombée en panne

Lorsqu'il est retourné chez le bijoutier, celui-ci lui a dit qu'il l'avait "perdue"!!!!!!

Il lui a dit qu'il pouvait choisir la montre qu'il voulait!

Ben voyons!!!!


Mon père m'a dit:
Que lui et sa famille étaient venus de Pologne, mais ils s'étaient arrêtés pendant quelques temps, au Danemark et en Allemagne
Ma mère m'a dit:
Pendant la guerre:Ils avaient 3 filles qu'ils avaient placées dans une ferme dans la Mayenne, chez des paysans qui s'appelaient "Boulanger"
Ce nom leur a servi aussi pour leurs faux papiers.
Mon frère Jeannot, l'ainé, est resté avec mes parents.
Une femme, mariée à un soldat allemand qui vivait dans le quartier, qui n'avait pas d'enfant, s'était prise d'amitié pour lui.
Comme il est né en 1931, il était petit; mes parents n'ont pas refusé cette sympathie envers lui, mais lui ont interdit de prendre un bain chez eux, car il était circoncis.
Lors de la rafle du Vél d'Hiv, il n'y avait pas assez de bus, et comme mes parents habitaient Porte d'Aubervilliers, dans une HLM depuis 1937, ils n'ont pas été inquiétés.
Mon père était tailleur, et un jour, un allemand lui a demandé de lui confectionner un costume. au moment du paiement, celui-ci le trouvant trop onéreux, il lui a dit: "Mais, c'est pas possible! vous êtes juif!"
Heureusement mon père était blond aux yeux bleus.


Mes parents avaient beaucoup d'humour
La preuve
Un jour, j'ai dit à mon père (à qui je ressemble): Si ça se trouve, tu n'es pas mon père, je ne te ressemble pas.
Sa réponse (imparable): Si, tu me ressembles, tu as les mêmes jambes que moi!
Lorsqu'on cherchait mon père, qui était parti jouer aux courses, (son dada), ma mère disait: Il est parti nourrir ses chevaux....
Ils avaient aussi un "tic" de langage:Mon père disait tout le temps, (avec son merveilleux accent yiddish): "Vaï mir, qu'est-ce qu'on va devenir?
Ma mère ponctuait souvent ses phrases, d'un énigmatique "Qui vivra, verra"