Affichage des articles dont le libellé est Gitla Bender. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Gitla Bender. Afficher tous les articles

07 mars, 2008

Ma tante Gitla BENDER

Ma tante Gitla Bender, (se faisait appeler Ida), la sœur de mon père, donc, née Goldstein le 1/5/1909 à Lodz (Pologne) était mariée avec Josek Chaïm Bender né le 17/30 janvier 1901 à Lodz(Pologne)
Ils ont eu 4 enfants
Mon oncle et 3 des enfants , dons mes cousins, sont morts en déportations.Mon père m'avait dit que 7 membres de ma famille étaient morts à Auschwitz.
Je fais les comptes macabres
Ma tante Tauba (sœur de mon père)
Ma tante Sonia (née Smiliansky) épouse de mon oncle Wolf (frère de mon père)
Et leurs 2 fils Bernard: 14 ans et Daniel: 5 ans
Mon oncle: Josek Chaïm Bender (époux de ma tante Gitla) (Ida)et 3 de leurs enfants:mes cousins
Dora, Jean et Jacques
Ils étaient avec le reste de la famille dans le convoi n°77
Monsieur Chaim BENDER né le 30/01/1901 à LOWICZ.
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Chaïm BENDER né(e) le 30/01/1901 à LOWICZ, déporté(e) par le convoi n° 04 au départ de Pithiviers le 25/06/1942.
De profession Repasseur.
Habitait au 10, rue des Deux Ponts dans le 4ème arrondissement à PARIS. (France)
BENDER
Josek Chaim
Information :
Né le 30/01/1901 à Lowicz (Pologne)
Convoi du : 25/06/1942
Au départ de : Pithiviers (45)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 30/06/1942
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 218 du 20/09/2007
Référence n° : D-42985
CONVOI N° 4 EN DATE DU 25 JUIN 1942
Ce convoi, qui est parti de Pithiviers, a été composé exclusivement d'hommes, de même que les deux premiers convois. On compte parmi les 999 hommes que les Allemands ont répertoriés par nationalités : 937 Polonais, 20 Allemands, 20 Tchèques, 8 indéterminés, 5 Russes, 5 Roumains, 1 Autrichien, 1 apatride.
L'âge de ces hommes varie entre 20 et 54 ans et, pour la très grande majorité d'entre eux (795), ils étaient âgés de 31 à 42 ans.
La liste est extrêmement difficile à déchiffrer. Les indications sont portées dans le sens longitudinal. Elles donnent le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance, la situation de famille, la nationalité, la profession et l'adresse des déportés.
D'après les adresses, on constate qu'il s'agit exclusivement de personnes domiciliées dans la région parisienne et, comme les déportés des deux précédents convois, de personnes habitant les mêmes arrondissements (3ème, 4ème, 10ème, 11ème, 12ème, 18ème, 19ème, 20ème) arrêtées dans les mêmes circonstances, au cours des opérations de mai et d'août 1941.
La liste est signée, le 22 juin 1942, par le commandant du camp de Pithiviers avec deux rectificatifs du 24 juin concernant le remplacement de cinq hommes.
Certains documents de la Gestapo concernent ce convoi : le XXVI-31 du 16 juin ; les XXVb-38 des 17 et 18 juin ; le XXVb-40 du 25 juin est un télex du kommando de la Sipo-SD (police nazie) d'Orléans, adressé à la section anti-juive (IV J) de la Gestapo à Paris, annonçant l'envoi au IV J de la liste des 1000 hommes juifs.
Le XXVI-35 du 19 juin donne l'horaire du train : Pithiviers 6.15,Troyes 11.35, St-Dizier 15.14,Revigny 16.29
Effectivement le télex réglementaire adressé le 25 juin à Eichmann à Berlin, à l'Inspection des camps à Oranienburg et au commandant d'Auschwitz, indique que le convoi est bien parti de Pithiviers à 6h.15 comme prévu une semaine plus tôt. Ce télex précise qu'il s'agit de 1000 Juifs et que le chef du convoi (Transport-führer) jusqu'à Neuburg (la frontière) est le lieutenant Kleinschmidt.
À leur arrivée à Auschwitz, le 27 juin, les 1000 déportés ont reçu les matricules 41773 à 42772. Le 15 août, soit 7 semaines plus tard 557 étaient encore en vie ; la mortalité avait atteint 45% au lieu de 80% pour le convoi précédent.
Cette différence considérable s'explique par l'âge moyen, plus jeune d'environ 5 ans dans ce convoi que dans les deux précédents, et surtout sans doute par l'origine polonaise de plus des 9/10 des déportés, mieux aptes à résister aux effroyables conditions d'existence qui régnaient dans le camp d'Auschwitz, situé en Pologne, que, par exemple, les 435 Juifs français du convoi n° 3 parti seulement 3 jours plus tôt.
À notre connaissance, sont rentrés, en 1945, 51 survivants.
_________________________________
Courrier par lequel Dannecker informe Eichmann à Berlin que les 3 convois prévus (23,25,28 juin) pourront partir et que 3000 Juifs sont prêts à être mis en marche :
Unter Hinweis auf meinen FS-Bericht vom 16.6.1942 bitte ich um Mittei1ung, ob trotz der darin aufgezeichnste n Schwierigkeiten von dort aus über das Reichsverkehrsministerium die Abste11ung der 3 Sonderzüge aus Le Bourget-Drancy, Pithiviers bezw. Beaune-1a-Ro1ande erfolgen kann. Die für diesen Abschub Vorgesehenen 3 000 Juden sind marschbereit.
(signé)
SS - Hauptsturmführer
Jacques BENDER Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Jacques BENDER né(e) le 28/07/1932 à PARIS4è ,déporté(e) par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944: il avait 12 ans
Dora BENDER né(e) le 29/07/1936 à PARIS14è Déporté(e) à Auschwitz par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944: elle avait 8 ans

Est inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Dora BENDER né(e) le 29/07/1936 à PARIS, Jean BENDER né(e) le 22/03/1940 à PARIS.14èEst inscrit(e) sur le Mur des Noms en tant que Jean BENDER né(e) le 22/03/1940 à PARIS, déporté(e) par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944.: il avait4 ans


Les enfants ont été pris avec leurs cousins et leur tante Tauba Centre (UGIF)Secrétan dans le 19ème arrondissement à PARIS. (France)

J'en trouve 8
4 Bender (dont 1 Goldstein)
+4 Goldstein(dont 1 Smiliansky)
En tout:
1 cousine
4 cousins
1 tante
1 oncle et 1 tante par alliance

Dans le document de 1943, il est demandé des documents à ma tante au sujet de sa nationalité française, car son mari a été déporté parce qu'étranger.
Il y a des renseignements sur son mari, qui s'est engagé volontairement, incorporé le 22/1/40, régiment des étrangers, il a combattu, démobilisé à Châteauroux.
Mais..il est noté comme deserteur le 28/6/40.....



Cliquez sur les images pour les agrandir