Affichage des articles dont le libellé est Drancy. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Drancy. Afficher tous les articles

18 mars, 2009

Oncle Joseph raconte Drancy et la guerre


Photo d'oncle Joseph juste après la guerre, avec la médaille de la résistance

Mon oncle Joseph Goldstein est le dernier de la fratrie, mon père est l'aîné (de 14 enfants)

25 juillet, 2008

Mon Oncle Joseph m’a raconté Drancy et la suite


J’ai trouvé cette photo, qui date de 1945,il avait 16 ans , il a la médaille de la résistance, mais, ça, il ne me l’a pas dit (cliquez sur la photo pour l'agrandir)



Mon Oncle Joseph m’a raconté Drancy et la suite


Récit enregistré le 26 juin 2008 , chez lui, à Cagnes sur Mer


Cela se passait le15 mai 1942

Les Allemands avaient donné une loi comme quoi on pouvait se promener de 3 h à 4h l’après-midi et le matin de 11 h à midi pour faire ses commissions.

J’avais 12 ans et à l’époque, je ne savais pas lire l’heure.

Je sentais qu’il était plus de 4h, j’ai demandé à des passants, sur le pont Marie, s’ils avaient l’heure. Ils m’ont regardé avec un air « les yeux révolvers » (je portais l’étoile). Et m’ont répondu : Sale juif, tu aurais du être rentré depuis au moins ½ heure.

A proximité, il y avait 2 gardiens de la paix, ils ont entendu, se sont approchés, il y a eu un petit attroupement.

Un passant a dit "Oui, ce petit youd, il devrait être chez lui."

J’ai répondu aux agents : Je m’excuse, je ne sais pas lire l’heure, je n’ai pas de montre, j’ai demandé quelle heure il était, et ça a fait un scandale.

Les deux agents m’ont dit : tu vas venir avec nous au dépôt

J’ai répondu : il faut que je prévienne mes parents

Ils m’ont répondu : ne t’inquiètes pas, tes parents seront prévenus, n’aie pas peur

Ils m’ont emmené au dépôt du commissariat du 4è arrondissement et de là, ils sont venus me chercher et m’ont emmené à Drancy

Pendant mon séjour à Drancy, tous les jours à 6h du matin et du soir, on faisait l’appel.

Les Kapos venaient toujours par derrière..

Un jour, j’ai oublié d’enlever mon béret, j’ai reçu une de ces claques sur l’oreille droite qui m’a mis K.O, personne n’avait le droit de me relever. On m’a laissé inanimé par terre

Quand l’appel a été terminé, on était libre, on m’a ramassé, les kapos m’ont envoyé au dispensaire qui soignait les enfants. (Les J2)

2 jours après, mon oreille a commencé à suinter, il y avait beaucoup de pus

Le chef infirmier (il avait 3 assistantes) a mis une poudre pour localiser l’infection,

Mon oreille était complètement bouchée, une infirmière l’a nettoyée avec de l’eau bouillante et de l’alcool à 90, j’ai hurlé

Avec de la gaze, il a fait des mèches, qu’il fallait changer tous les jours, ça coulait..

Et à la base du crâne, de l’oreille droite, ça commençait à s’étrangler à cause du pus

Le chef infirmier a appris, par le nouveau décret, que j’allais être relâché, il m’a dit : dès que tu sors, tu vas à l’hôpital voir un oto-rhino.

J’y suis resté 5 mois et demi, du 15 mai au 1er novembre 1942

J’ai été relâché, parce que le maréchal Pétain a écrit une lettre à la Kommandantur du quartier de l’Opéra, comme quoi, il fallait relâcher tous les enfants âgés de 12 à 16 ans qui ont été arrêtés avant la rafle du Vel d’Hiv (16juillet 42)

Je suis retourné à pieds chez mes parents rue des Deux Ponts, ils avaient appris que j’avais été arrêté, c’est ma soeur Anna qui m’a emmené à l’hôpital Rothschild.

Ils ont décidé de m’opérer de la mastoïdite, mais ils m’ont opéré de l’évidement du pus et m’ont mis des mèches. Pendant 6 mois, ça a continué à couler.

Puis je suis parti me cacher dans l’Oise, à Noyon. Il ne fallait dire à personne où on était.

Ce sont des relations non juives qui m’ont aidé

Ensuite, je suis parti dans la Nièvre, je suis entré dans la résistance, j’avais 13 ans et demi. Puis à Dijon, (dans la campagne) jusqu’à la libération

J’ai travaillé dans une ferme, je m’occupais des 2 vaches, la fermière avait 70 ans et avait besoin d’aide, elle avait des rhumatismes aux mains. Ils avaient beaucoup de terrain, en échange des chevaux d’un voisin, j’allais travailler chez eux.

A la libération, je suis rentré chez moi


25 février, 2008

LES MEMBRES DE MA FAMILLE PROCHE Déportés à AUSCHWITZ

MEMBRES DE LA FAMILLE DÉPORTÉS À AUSCHWITZ

Tauba GOLDSTEIN : Tante (soeur de mon père) née le 17/04/1920 à COPENHAGUE, déportée par le convoi n° 77 le 31/07/1944 à Auschwitz
A été interné(e) à Drancy sous le matricule 25450.
Reçu N° 6528 dans le carnet de fouilles N° 157.
Est arrivée le 22/07/1944 à Drancy
A été gazée le 5/8/44 à Auschwitz, à l'âge de 24 ans
Est inscrite sur le Mur des Noms
Elle se faisait appeler "Thérèse"Habitait au 10, rue des Deux Ponts dans le 4ème arrondissement à PARIS. (France)
GOLDSTEIN
Tauba
Information :
Née le 17/04/1920 à Copenhague (Danemark)
Convoi du : 31/07/1944
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 05/08/1944
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 002 du 04/01/1994
Référence n° : D-11113
SOURCE


Wolf GOLDSTEIN : Oncle (frère de mon père): revenu
Né le 19/12/1908 à LODZ
Habitait au 11, rue de Nancy dans le 10eme arrondissement à PARIS (France)
A été interné(e) à Drancy sous le matricule 24696.
Est arrivé le 03/07/1944.
Reçu N° 6204 dans le carnet de fouilles N° 154.
Est inscrit sur le Mur des Noms
Déporté par le convoi n° 77 au départ de Drancy le 31/07/1944.
Il avait 38 ans
Matricule à Auschwitz: entre B 3673 et B 3963: B-3774
Le 03/08/1944, il est déporté au KL Auschwitz, en provenance de Drancy
Sa femme , ses 2 fils et sa soeur ont été gazés le 05/08/1944
Il a été affecté au commando de démineurs à Auschwitz
Le 28/01/1945, il est transféré au KL Dachau Via le KL Gross-Rosen
Wolf s'était marié avant mon père le 27/7/1928 Avec Sossia, dit Sonia, née SMILIANSKY ou Il a été le premier à donner une petite fille née en France
En 1929, il y a eu la naissance de Marie, la seule à n'avoir pas été déportée

Sonia Goldstein (née Smiliansky ): Tante par alliance (épouse de Wolf) (belle soeur de mon père) (son vrai prénom: Sossia)
Née le 27/12/1910 à EKATERINOSLAW(Russie) déportée par le convoi n° 77 le 31/07/1944 à Auschwitz
Elle avait 34 ans
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms de Drancy le 31/07/1944.
Habitait au 11, rue de Nancy
GOLDSTEIN
Sossia dit Sonia née SMILIANSKY
Information :
Née le 27/12/1910 à Ekaterinodlaw (Russie)
Convoi du : 31/07/1944
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 05/08/1944
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 002 du 04/01/1994
Référence n° : D-11112

Leurs fils (donc, des cousins) Bernard Goldstein: né le 14/01/31 à Paris 12è .
Mort à Auschwitz le 05/08/44 à l'âge de 14 ans : voir ici : arrêté à son école "Lucien de Hirsch" 68-70 Av. Secrétan, 75019 Paris - France était un centre de l'UGIF
Bernard GOLDSTEIN : cousin (fils de Wolf), et frère de Daniel (neveu de mon père) né(e) le 14/01/1930 à PARIS déporté(e) par le convoi n° 77 le 31/07/1944 à Auschwitz
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms
Arrêté à l'école Lucien de Hirsch, au 70, av. Secretan Centre UGIF dans le 19ème arrondissement à PARIS. (France)
GOLDSTEIN
Bernard
Information :
Né le 14/01/1931 à Paris 12e (75)
Convoi du : 31/07/1944
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 05/08/1944
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 002 du 04/01/1994
Référence n° : D-11048


Daniel GOLDSTEIN : cousin (fils de Wolf) et frère de Bernard (neveu de mon père) né(e) le 26/12/1938 à PARIS déporté(e) par le convoi n° 77 le 31/07/1944 à Auschwitz
Daniel-Marcel Goldstein:
Mort à Auschwitz le 05/08/44 à l'âge de 5 ans
Pris 11, rue de Nancy à leur adresse
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms.
Habitait au 11, rue de Nancy dans le 10ème arrondissement à PARIS. (France)
GOLDSTEIN
Daniel Marcel
Information :
Né le 26/12/1938 à Paris 12e (75)
Convoi du : 31/07/1944
Au départ de : Drancy (93)
A destination de : Auschwitz (Pologne)
Date du décès : 05/08/1944
Lieu du décès : Auschwitz (Pologne)
Source : J.O.R.F. n° 002 du 04/01/1994
Référence n° : D-11053

Wolf , Sonia et Daniel ont été arrêté le 3 juillet 1944, ils ont été dénoncés par une "Italien" qui désirait récupérer l'appartement, il a passé de très mauvais moments à la libération.
Marie, qui était aux bains-douches, n'a pas été déportée.
Ils ont été internés à Drancy

Ils ont été rejoints par Tauba et Bernard qui étaient au centre de l'UGIF (école Lucien de Hirsch), avenue Secrétan, le 22 juillet 1944, (Tauba y était femme de ménage encadrant)
C'était les vacances...Ils sont partis ensemble pour Auschwitz, le 31 juillet 1944
Arrivés à Auschwitz, le 05 août 1944...
Seul survivant: Wolf
Les autres ont été gazés à leur arrivée
Ils sont morts le même jour (à l'arrivée, après 5 jours de voyage!)Jo n° 002 du 04/01/1994 Convoi du 31/07/1944 au départ de Drancy (93) à destination de Auschwitz (Pologne) N° 77, départ de Drancy le 31/07/1944 à Auschwitz
Elieser, dit "Jimmy" GOLDSTEIN : Oncle (frère de mon père) : Il est revenu, il apparaît dans le livre "Les derniers témoins (paroles de déportés) : Un témoin: Samuel Adoner raconte l'avoir rencontré à Auschwitz, l'avoir reconnu à sa voix de chanteur , et revu à Paris après la guerre
Elieser est le vrai prénom, il est bien écrit sur le reçu de Drancy (mal orthographié "Eliezer" sur la fiche de déportation)
Il était dans l'orchestre d'Auschwitz, comme chanteur lyrique
Il a aidé Milo
Ils ont vu arriver les enfants le 05/08/1944 (dans le même convoi (n°77)que le reste de ma famille
Son matricule à Auschwitz est entre 66451 et 66553
Monsieur GOLDSTEIN Eliezer né(e) le 07/08/1916 à COPENHAGUE deporté(e) par le convoi n° 61 le 28/10/1943 à Auschwitz ,au départ de Drancy le 28/10/1943.
Est inscrit(e) sur le Mur des Noms
Habitait au 31, rue Fontaine(pendant la guerre) dans le 9eme arrondissement à PARIS
A été interné(e) à Drancy sous le matricule 7067.
Est arrivé(e) le 23/10/1943.
Reçu N° 94 dans le carnet de fouilles N° 12.À l'âge de 27 ans
Sur le reçu: Elieser: le vrai prénom
De profession Artiste
Reçu de Oncle Elieser: Drancy
Il a été délivré à Buchenwald

Cliquez sur les images pour les agrandir

Fiche de déportation d'Elieser (orthographé: Eliezer)
Reçu d'Oncle Wolf: Drancy

Rue de Nancy,Paris 11è: où habitaient: Oncle Wolf et sa famille


Reçu de Tauba (Thérèse)(orthographié: Jauba) à Drancy (j'ai fait rectifié l'orthographe)
Fiche de déportation de Bernard et Daniel Goldstein, les fils de Wolf Goldstein
Fiche de déportation de Tauba Goldstein, de Wolf Goldstein et de son épouse : Sonia Smiliansky
J'ai fait des recherches sur le site "Morts dans les camps"
31/7/44 : convoi n° 77, parti de Drancy sur ordre d'Aloïs Brunner.
Plus de 300 enfants raflés par la police allemande, entre le 21 et le 22 juillet, dans les maisons de l'UGIF, sont envoyés en déportation à Auschwitz.
Départ du dernier convoi ( n° 77 ) de Drancy pour Auschwitz.
Un convoi (n° 77) part de France :
Paris/Bobigny vers Auschwitz
1300 déportés
214 survivants (16.5%)
726 personnes:GAZEES A L'ARRIVEE AU CAMP DE DESTINATION
291 hommes et 283 femmes SÉLECTIONNES AU CAMP DE DESTINATION
209 (dont 141 femmes )
SURVIVANTS EN 1945: ICI
J'ai lu dans "Lettres de Drancy"Ce convoi comprenait 173 enfants et adolescents, presque tous nés en FranceArrivé à Kosel, à 40 kms d'Auschwitz, le train s'arrête, les SS font descendre 200 hommes âges de 16 à 20 ans. (Travailleurs)
Le convoi arrivé à Auschwitz n'aura pratiquement pas de survivants.
Lire CECI
J'ai trouvé un témoignage sur leur passage à Drancy et Auschwitz (particulièrement bouleversant) : ICI

10 février, 2008

"Merci aux Archives Nationales"

Merci aux employés des Archives Nationales à qui j'ai demandé beaucoup de travail.
J'ai fait tellement de demandes à tout le monde, que j'ai reçu le même jour 2 dossiers
CLIQUEZ SUR LES IMAGES POUR LES AGRANDIR

Tous les membres de ma famille paternelle proche qui ont été déportés, sont parti par le dernier convoi , le N° 77, parti de Drancy le 31/7/44
À l'exception de mon oncle Elieser, qui a été déporté par le convoi N°61, le 28/10/43

Mon cousin Daniel Goldstein, est le plus jeune de la famille à avoir été gazé à Auschwitz, il avait 5 ansMon cousin: Bernard Goldstein est le seul dont je possède une photo que j'ai trouvée lors de l'expo à l'hôtel de ville sur les enfants juifs déportés, la photo est dans: l'additif n°7 de "le Mémorial des enfants juifs déportés de France" Par Serge KLARSFELD. page 51
Dans ce même livre, il y a les photos d'autres enfants(3) de la famille de sa mère: Smiliansky, qui habitaient aussi comme mes grands-parents: rue des Deux-Ponts, ils ont été déportés par le convoi n°37 avec beaucoup d'autres habitants de l'immeuble
Mon cousin Bernard a été gazé à l'âge de 14 ans!
Il a été pris au centre de l'UGIF , en même temps que sa tante Tauba (Thérèse) qui servait d'enseignante à l'époque

Sonia Goldstein née Smiliansky, ma tante par alliance, elle était l'épouse de mon oncle, et la mère de mes cousins a été arrêtée et conduite à Drancy le même jour que mon oncle et que mon neveu Daniel, le 3/7/44, elle a été déportée et gazée à Auschwitz avec sa belle-soeur (ma tante Tauba) et ses 2 fils Bernard et DanielMon oncle Wolf Goldstein a fait la guerre 39 , il a été déporté à Auschwitz(en passant par Drancy, le 3/7/44) avec sa femme , ses 2 fils et sa soeur
Il est revenu seul
Il était salarié tailleur
Il avait 3 enfants, sa fille Marie, n'a pas été déportée, elle a demandé un certificat le concernant, le 29/1/45, elle ne savait pas à cette époque s'il était mort ou vivant
Je recherche désespérant cette cousine née le 14/10/1929 , elle a 77 ans, maintenant
Elle a du être cachée pendant la guerre, elle avait presque 15 ans quand ses 2 petits frères ont été gazés à Auschwitz
Qui peut m'aider?
Qui l'a cachée?
Qui la connaît?





Tauba Goldstein , morte à Auschwitz, le 05/08/44 se faisait appeler Thérèse, elle était couturière.
Elle a été arrêtée au centre de l'UGIF de la rue Secretan en même temps que son neveu , le 24/7/77
Ils ont rejoint les autres membres de la famille, (sauf Elieser, parti le 01/11/43 à Auschwitz, par le convoi n°61)
Mon oncle Wolf, son frère a demandé un certificat le à son sujet le 23/8/45, il semblerait qu'il soit retourné rue des Deux-Ponts à son retour d'Auschwitz




Elieser, mon oncle, déporté à Auschwitz, (en passant par Drancy)est revenu, Il se faisait appeler Jimmy, il était musicien salarié, c'est pour cela qu'il était dans l'orchestre d'Auschwitz
Il a été déporté le 28/10/43 au départ de Drancy pour Auschwitz
Il habitait 5 rue Constance
Il avait été"cité" lors de "Services de guerre" 39/40
J'ai le certificat de naissance que j'avais reçu du Danemark, grâce aux indications de Silvia.

J'ai aussi reçu ce mail du "Mur des Noms"
Bonjour,
J’accuse réception de votre attestation et je vous remercie. Nous avons bien enregistrée la correction à apporter sur le prénom : Elieser et non Eliezer.
Les corrections seront reportées sur le monument dans le courant de l’été. Nous vous tiendrons informée.
Cordialement,
Valérie K.......

Sur le mur des noms:

Le prénom d'Elieser étant orthographié Eliezer, il fallait une preuve..
J'en ai profité pour faire des recherches
J'ai donc récupéré un document, qui, pour moi, est de 1ère importance.
En effet, j'y apprends:
Qu'il a été pris 31 rue Fontaine ,Paris 9è? ou 10è?

Il habitait Rue Constance Paris 18è
Qu'il était marié avec une non-juive
Qu'il avait fait l'armée..ou la guerre 39/40


29 novembre, 2007

DES NOUVELLES DE BAD AROLSEN

Cliquez sur les images pour les agrandir

Cliquez sur les images pour les agrandir









BAD AROLSEN m'a répondu
Ils sont partis de Drancy pour
Auschwitz

Mes oncles Wolf et Elieser GOLDSTEIN ne sont pas arrivés à Auschwitz ensemble, et n'en sont pas partis non plus ensemble
Ils étaient ensemble du 5 août 1944 au 24 décembre 1944

Le 21 février 1945, Wolf a été transféré au commando de Mühldorf à Dachau
Voir ICI

Réponse que j'ai trouvée: C'est un camp satellite de Dachau
Le 23 avril 1945, Wolf a été transféré au commando d'Ötztal à Dachau
OETZTAL : Constructions mécaniques (il y a donc une faute?)
Catégorie "Sch3"(=Schutzhaft), "Jude"
Le robot a traduit: Protection de détention : voir ICI

Elieser a été incarcéré au camp de Drancy sur ordre du " Befehlshaber der Sicherheitspolizei"
Le robot a traduit: Commandant de la police de sûreté
Le 24 décembre 1944, Elieser a été transféré au commando d'Ohrdruf,(voir ICI)et ICI , du camp de concentration de Buchenwald
Catégorie "Polit." (=Politisch), "Jude"
Le robot a traduit: Politiquement

Ils n'ont pas été arrêtés pour la même raison, mais quand même parce qu'ils étaient juifs
J'ai trouvé ceci: en représailles de l'attentat contre Julius Ritter en même temps que bon nombre de familles habitant avenue Victor Hugo à Paris (Netter, Weill, Kauffmann, Levy, Gradvohl, Heilbronn, Gotthelf, Tivoli,....)




C'est à rapprocher des réponses que j'ai reçues d'Auschwitz:
http://michelle-goldstein.blogspot.com/2007/06/jai-reu-une-lettre-dauschwitz-en.html
Ce n'est pas exactement la même chose















Ike à Ohrdruf - avril 1945



Source (version Lambin, Terminales , pg. 85, doc. 3) : DITE/USIS

Source (version Florida Center for Instructional Technology, College of Education, University of South Florida © 1997) : National Archives, courtesy of USHMM Photo Archives

Titre (version Lambin) : Le général Eisenhowe découvre, le 6 avril 1945, le camp de concentration d'Ohrdurf (Allemagne), annexe de Buchenwald

Titre ((version Florida Center for Instructional Technology, College of Education, University of South Florida © 1997) : General Dwight D. Eisenhower with other Army members view the bodies of executed prisoners while on a tour of Ohrdruf concentration camp on April 12, 1945.













02 juin, 2007

Merci aux Archives Nationales(double)

Mon cousin Bernard Goldstein gazé à Auschwitz le 5/8/44 à l'âge de 13 ans
Photo trouvée dans la famille

Merci aux employés des Archives Nationales à qui j'ai demandé beaucoup de travail.
J'ai fait tellement de demandes à tout le monde, que j'ai reçu le même jour 2 dossiers
Cliquez sur les images pour les agrandir

Tous les membres de ma famille paternelle proche qui ont été déportés, sont parti par le dernier convoi , le N° 77, parti de Drancy le 31/7/44
À l'exception de mon oncle Elieser, qui a été déporté par le convoi N°61, le 28/10/43

Mon cousin Daniel Goldstein, est le plus jeune de la famille à avoir été gazé à Auschwitz, il avait 5 ansMon cousin: Bernard Goldstein est le seul dont je possède une photo que j'ai trouvée lors de l'expo à l'hôtel de ville sur les enfants juifs déportés, la photo est dans: l'additif n°7 de "le Mémorial des enfants juifs déportés de France" Par Serge KLARSFELD. page 51
Dans ce même livre, il y a les photos d'autres enfants(3) de la famille de sa mère: Smiliansky, qui habitaient aussi comme mes grands-parents: rue des Deux-Ponts, ils ont été déportés par le convoi n°37 avec beaucoup d'autres habitants de l'immeuble
Mon cousin Bernard a été gazé à l'âge de 14 ans!
Il a été pris au centre de l'UGIF , en même temps que sa tante Tauba (Thérèse) qui servait d'enseignante à l'époque

Sonia Goldstein née Smiliansky, ma tante par alliance, elle était l'épouse de mon oncle, et la mère de mes cousins a été arrêtée et conduite à Drancy le même jour que mon oncle et que mon neveu Daniel, le 3/7/44, elle a été déportée et gazée à Auschwitz avec sa belle-soeur (ma tante Tauba) et ses 2 fils Bernard et DanielMon oncle Wolf Goldstein a fait la guerre 39 , il a été déporté à Auschwitz(en passant par Drancy, le 3/7/44) avec sa femme , ses 2 fils et sa soeur
Il est revenu seul
Il était salarié tailleur
Il avait 3 enfants, sa fille Marie, n'a pas été déportée, elle a demandé un certificat le concernant, le 29/1/45, elle ne savait pas à cette époque s'il était mort ou vivant
Je recherche désespérant cette cousine née le 14/10/1929 , elle a 77 ans, maintenant
Elle a du être cachée pendant la guerre, elle avait presque 15 ans quand ses 2 petits frères ont été gazés à Auschwitz
Qui peut m'aider?
Qui l'a cachée?
Qui la connaît?





Tauba Goldstein , morte à Auschwitz, le 05/08/44 se faisait appeler Thérèse, elle était couturière.
Elle a été arrêtée au centre de l'UGIF de la rue Secretan en même temps que son neveu , le 24/7/77
Ils ont rejoint les autres membres de la famille, (sauf Elieser, parti le 01/11/43 à Auschwitz, par le convoi n°61)
Mon oncle Wolf, son frère a demandé un certificat le à son sujet le 23/8/45, il semblerait qu'il soit retourné rue des Deux-Ponts à son retour d'Auschwitz




Elieser, mon oncle, déporté à Auschwitz, (en passant par Drancy)est revenu, Il se faisait appeler Jimmy, il était musicien salarié, c'est pour cela qu'il était dans l'orchestre d'Auschwitz
Il a été déporté le 28/10/43 au départ de Drancy pour Auschwitz
Il habitait 5 rue Constance
Il avait été"cité" lors de "Services de guerre" 39/40
J'ai le certificat de naissance que j'avais reçu du Danemark, grâce aux indications de Silvia.

J'ai aussi reçu ce mail du "Mur des Noms"
Bonjour,
J’accuse réception de votre attestation et je vous remercie. Nous avons bien enregistrée la correction à apporter sur le prénom : Elieser et non Eliezer.
Les corrections seront reportées sur le monument dans le courant de l’été. Nous vous tiendrons informée.
Cordialement,
Valérie K.......

Sur le mur des noms:

Le prénom d'Elieser étant orthographié Eliezer, il fallait une preuve..
J'en ai profité pour faire des recherches
J'ai donc récupéré un document, qui, pour moi, est de 1ère importance.
En effet, j'y apprends:
Qu'il a été pris 31 rue Fontaine ,Paris 9è? ou 10è?
Il habitait Rue Constance Paris 18è
Qu'il était marié avec une non-juive
Qu'il avait fait l'armée..ou la guerre 39/40